Le choix de la formation courte


De plus en plus de jeunes ayant leur bac en poche et des étudiants souhaitent aujourd’hui suivre une formation courte afin d’accéder au plus vite à un métier. Ce qui se comprend au vu de la difficulté de la vie en général, de l’inflation, de la difficulté à trouver un bon emploi, etc. En effet, une formation courte permet bien souvent d’obtenir un poste, peut-être pas très rémunérateur, mais qui ouvre la voie à de nombreuses perspectives. Le travail constitue une expérience de poids dans la carrière d’un jeune et compte déjà beaucoup dans son CV. Mais en réalité, est-ce qu’une formation courte est à conseiller à un jeune ?

La formation courte, pour les jeunes

Peut-il aller loin avec ce type de formation ? La réponse est oui. Evidemment, des facteurs tels que les aptitudes et les compétences déjà acquises comptent aussi dans son avenir professionnel. Et rien ne l’empêche de continuer d’autres études ou de suivre d’autres formations une fois qu’il aura trouvé un emploi. Cet emploi-ci peut être un tremplin pour une carrière prometteuse. Puis, on conseille souvent aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et à ceux souhaitant une reconversion professionnelle de se tourner vers des métiers porteurs et de s’informer sur les possibilités d’évolution ou non dans le métier choisi.

Les formations courtes

Il existe toutes sortes de formations courtes parmi lesquelles choisir. Ce qui permet à chacun de voir ce qui correspond à ses attentes et ses besoins. Il y a d’abord ces formations qui répondent aux besoins spécifiques des entreprises. Elles comprennent une connaissance pointue du marché, de l’évolution de celui-ci, du terrain, etc. Puis, il y a les formations certifiées RNCP pour Répertoire national des certifications professionnelles. Celles-ci sont éligibles au titre du CPF. Et il y a aussi els formations ouvertes aux demandeurs d’emploi et aux étudiants en passant par le CSP ou Contrat de sécurisation professionnelle. Pour ceux qui ont déjà un emploi, et donc salariés, et ceux qui sont demandeurs d’emploi, de telles formations sont considérées comme de la formation continue. Ce qui implique que la personne concernée peut continuer d’exercer son emploi tout en suivant une formation courte. Dans tous les cas, il est recommandé de choisir une formation courte dans un secteur qui recrute. L’objectif est alors d’augmenter ses compétences afin d’augmenter ses chances de décrocher un poste dans le secteur visé.

Vers qui se tourner ?

Quels sont les organismes de formation vers lesquels se tourner pour suivre des formations courtes ? On peut citer l’IGS, l’Afpa, l’IFOCOP et d’autres encore. Il suffit de prendre contact avec l’un ou l’autre de ces organismes et demander conseil. Normalement, ces organismes prodiguent des conseils mais surtout des suivis personnalisés en fonction du secteur souhaité. Le jeune diplômé, l’étudiant ou le demandeur d’emploi doit se sentir en confiance avant de décider du centre de formation où il va étudier. Les faits prouvent qu’il vaut mieux se tourner vers une activité nouvelle ou un secteur différent de celui où on se trouvait jusqu’à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *